AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Médicalisation de la naissance...stop ou encore?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 18:36

françoise1973 a écrit:
AnneLG a écrit:

Juste : vous êtes sûres que c'est 9 cas sur 10? D'où est-ce que vous tenez que la plus grande majorité des gens souffrent de cette "surmédicalisation" (qui de mon ressenti personnel est une médicalisation sans "sur" Laughing )

Allez, d'accord, le 9/10, je l'ai mis "à pouf" Wink Mais ce ne serait même que 1/10, est-ce que ça ôte le droit à cette maman d'être informée/consultée/écoutée plutôt que d'être reléguée à la minorité silencieuse. D'ailleurs, la loi Kouchner (si je ne m'abuse) prévoit l'information et le libre choix éclairé du patient quant aux traitements qu'on lui procure. Pour reprendre l'exemple d'Annouch, on ne lui a même pas dit ce qu'on lui injectait....comment faire un choix éclairé dans ce cas?

Quant au sur médicalisé, on ne m'otera pas de l'esprit (désolée) que certaines pratiques sont exagérées et dépassent les limites du ressenti de la maman pour avoir carrément des conséquences physiques (encore une fois, l'exemple d'Annouch....)

AnneLG a écrit:
ouaip', c'est bien Eric...

oufffffffffffff

oui, y'a des derives et le "surbooking" des drs ou leur peu de conscience prof. fait que parfois, il n'y a pas "éclairage" pour la patiente. Ok, je suis d'accord, c'est extrèmement malheureux et ça peut provoquer de réelles souffrances. psy et physiquespour l'enfant et la maman.

mais ce qui me fait réagir, c'ets l'affirmation que c'ets "la plupart du temps comme ça", parce que je crois quand même que la majorité des membres du corps médical ont assez de conscience professionnelle pour se rendre compte de ce qu'ils font. Et du coup, je me demande si la stygmatisation de ces cas là ne sous-entend pas des choses plus pofondes, comme la remise en question de l'intervention médicale, etc... C'ets uen question que je me pose, je ne t'en accuse absolument pas! je me demande si stygmatiser certains problèmes en disant qu'ils sont majorité ne peut pas l'induire.

Après sur ce que tu dis sur certaines pratiques qui seraient exagérées, il me semble qu'on en avait parlé une fois... Moi, perso, et c'est mon avis personnel que je n'applique qu'à moi, j'ai plus confiance en le jugement d'un Dr qui a fait médecine quen celui d'un "psychologue ou sociologue?" qui me parle de côté energétique positif ou négatif, ou de "la majorité des cas que j'ai vu, les enfants tournaient la tête à droite"...
Wink

Maintennat, je pense que tu l'as lu, hein : je n'ai pas témoigné pour amoindrir du tout les exemples des cas que vous relevez pour en atténuer la gravité. Vraiment. Je reconnais qu'il y a d'énormes problèmes et que cela fait vraiment débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy



Féminin Nombre de messages : 10036
Age : 43
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 18:43

misskazu a écrit:
Mais je constate qu'outre Quivrerain on a des autres "visions des choses" par rapport à nous non????
Certaines persones ont certains avis que ce soit "outre Quivrerain" ou pas...

Ce que l'on attend de la médecine, c'est qu'elle fasse des miracles. Et elle en fait, en quelque sorte, puisque l'on vit plus vieux, on meure quasi plus en couche, la mortalité infantile est en chutte libre, tout cela pourtant étaient des fatalités dans le temps...
Si la médecine se mettait à ne plus faire de miracles, alors la justice s'en mêlerait sans doute... Et ça, c'est un premier point.

le second, c'est que tout ceci, ce n'est pas une question de manque d'humanité des soignants, c'est un manque de moyens, d'argent. S'il y avait plus de moyens aloués, entre autre, à l'emploi des professionnels de santé, il y aurait alors plus de temps a consacrer aux patients et une prise en charge qui paraitrait plus humaine.

On demande donc des miracles, on veut un bébé en bonne santé, un accouchement qui se déroule bien, mais on ne veut pas d'examens, pas de "sur-médicalisation", personnellement, je suis d'accord pour dire qu'il existe une "sur-médicalisation" mais celle-ci est exigée par le fait qu'il est, de nos jours, inaccéptable qu'une mère meure en couche ou qu'un bébé ait une malformation quand on suppose que cela aurait pu être évité. En France, bon nombre de gynéco-obstétriciens refusent de faire des échos dans leur cabinet parceque certains ont été poursuivis pour ne pas avoir déceler certaines maladies, malformations...
La médecine se "protège" des décéptions et des fantasmes inassouvis des patients, elle essaie de faire absolument tout ce qui peut être fait afin d'éviter le moindre problème qui pourrait lui être reporché.

La médecine manque de moyen. Les personnels soignants ne sont pas des monstres d'humanité qui se réjouissent de pouvoir influencer les pauvres pateints démunis en les faisant culpabiliser ou en leur mettant la pression en les effrayant sciemment (enfin, pas tous...) Mais il sont peu nombreux. Ils font ce qu'ils peuvent dans le labs de temps qu'ils ont avec les moyens mis à leur disposition.
La plus part des "jeunes soigants" quand ils commencent des stages de terrains ont tout un tas d'espoirs quant à leur pratique, mais très vite, ils se rendent compte que la réalité est toute autre.
Une sage femme adorerait passer toute sa garde à ne veiller que sur une patiente, à l'accompagner au mieux pendant son travail, à la soutenir... Mais c'est dans la plus part des cas impossible, parce qu'elles ne sont que 3 ou 4 par équipe et qu'il y a une dizaines de patientes "sur le feu".
Même dans le privé, on rencontre ce problème de moyen aloué à l'embauche de personnel. Il faut faire du profit, il faut du rendement.
C'est triste, mais c'est ainsi. Il faut le dire, mais c'est à un niveau bien plus haut que ça se joue.
En Belgique, vous êtes carrement mieux lotties que nious, françaises. Les maisons de naissance, l'haptonomie et les doulas, ce n'est réservé qu'à une élite et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katja

avatar

Féminin Nombre de messages : 7769
Age : 47
Localisation : charleroi, Belgique
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 18:44

françoise1973 a écrit:
katja a écrit:
et j'ai signé une décharge pour sortir au 3ème jours tellement je me sentais "étouffer" dans ce millieu hospitalier!

Katja : ton expérience sur le sujet m'intéresse vraiment. J'aimerais avoir un retour précoce pour la naissance de ilouelle. Comment ton choix a-t-il été accepté? Tu as dû beaucoup insister ou bien décharge et hop, c'est bon? Avait-on mis des conditions (style allure de la courbe de poids ou test bilirubine) pour ovus "lacher"? As-tu dû t'engager à avoir un suivi particulier à domicile?

Je n'ai pas particulièrement du insister, probablement parce que ce n'était pas mon premier enfant et parce que l'accouchement c'était très bien passé.
Les seules conditions étaient le poids (Marie avec ses 3kg890 y avait pas franchement de soucis Laughing , pour Nora elle avait repris son poids de naissance dès le deuxième jour), et l'accord du pédiatre et du gyné.

j'ai du m'engager à revenir quelques jours plus tard pour la gutrie (ortho??) et l'échographie des reins, ils m'ont donné un rdv.

Pas de suivi à domicile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://katja1971.skyblog.com
misskazu
Utilisateur banni


Nombre de messages : 2714
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 19:25

AnneLG a écrit:
misskazu a écrit:
Mais je constate qu'outre Quivrerain on a des autres "visions des choses" par rapport à nous non????

hé hé... ça m'a l'air d'être une private joke... scratch

J'ai lu l'allusion dans la gazette, sans vraiment la comprendre... Wink Laughing

Sincerement cela n'a rien a voir avec le private joke, c'est juste que je constate qu'en Belgique médicalement vous avez "d'autres" choses que nous (par exemple l'osthéopathe qui chez nous n'est pas tres connu Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 19:46

misskazu a écrit:
AnneLG a écrit:
misskazu a écrit:
Mais je constate qu'outre Quivrerain on a des autres "visions des choses" par rapport à nous non????

hé hé... ça m'a l'air d'être une private joke... scratch

J'ai lu l'allusion dans la gazette, sans vraiment la comprendre... Wink Laughing

Sincerement cela n'a rien a voir avec le private joke, c'est juste que je constate qu'en Belgique médicalement vous avez "d'autres" choses que nous (par exemple l'osthéopathe qui chez nous n'est pas tres connu Wink )

c'est "outre quivrerain", que je connais pas! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline



Féminin Nombre de messages : 20981
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 20:03

AnneLG a écrit:

c'est "outre quivrerain", que je connais pas! Wink

c'est frannou qui parle ainsi
c'est beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superso

avatar

Féminin Nombre de messages : 1045
Age : 39
Localisation : Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 20:20

Je crois que je peux me compter chanceuse de mon accouchement.....enfin, par rapport à la clinique!

J'ai eu la péri, mais j'ai insister pour l'avoir....personne n'est venu me l'offrir et la prise de sang à été faite à mon a rrivée à la maternité. Tout ce qu'on m'injectait, on me le demandait, je n'ai rien reçu sans mon autorisation.

La lumière était tamisée, le personnel gentil, . L'infirmière qui m'avait accueilli au petit matin vers 7-8 hrs terminait son quart de travail à 14hrs. Elle est restée avec moi jusqu'a la naissance de Loïc à 15h05, puis l'a habillé et m'a fait mes soins puis nous a reconduit dans ma chambre. Sa remplacente lui a offert à 2 ou 3 reprises de partir et elle n'a pas voulu... elle m'a vraiment aidé à la fin, quand la péri n'avait plus dutout d'effet à rester calme et à me concentrer.

J'ai accouché lundi 20 décembre et je suis sortie de la clinique le vendredi 24. Mon gynéco voulait me garder jusqu'au 25 ou voir même 26 car Loïc faisait une jaunisse mais j'avais un blocage réel avec le fait de passer noël à la clinique. ( chez moi, on fête Noël en famille et cette année là, ben je n'étais forcement pas chez moi puisque j'étais à la clinique! lol)

mais sinon, je serai bien rester 3 semaines moi en clinique! J'étais bien! dans le fond du couloir, tranquille, chambre privé et seule avec mon bébé ( le papa à dormi 2 nuit avec moi, mais il fallait aussi rester avec le grabd frère) et tranquille pour faire connaissance et prolonger notre tête à tête, pas de ménage, vaiselle, rangement, lessive. Bref, rien à faire! juste être avec mon bébé!

j'ai eu un accouchement certes un peu médicalisé, mais j'en garde un excellent souvenir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 21:34

Quant à l'humanité de certains médecins :
Bien sûr, on n'est pas face à une cohorte de monstres, mais je pense que tout n'est pas q'une question de moyens.
D'abord, si on arrètait d'hyper médicaliser, ça libérerait des moyens à consacrer pour des cas qui en ont vraiment besoin.
Ensuite, il n'y a pas qu'une question de temps ou d'approche. En discutant avec deux sage femmes "ouvertes" bossant en structure, j'en ai entendu des vertes et des pas mures sur les propos tenus par les doc's (à ce sujet, lire la discussion édifiante tirée d'un forum professionnel de gynécologues : ici , ça laisse rêveur quant à la considération que certains médecins ont pour leur patients et quant à leur rêve de toute puissance!).

Autre détail vécu : l'anesthésiste qui sur la table d'op, en plein contractions sous syntho, me sort "ne criez pas comme ça madame, on n'st pas dans Urgence" (elle est où la question de moyens là???)

Autre truc qu'on voit souvent (on en a déjà parlé) :les papas sontsouvent interdit en salle de césarienne, mais par contre Raphaelle Ricci déguisée en pédiatre avec une cohorte de tournage avec elle (à mon avis éclairage + caméraman + prise de son), ça ça passe....

C'est tout ce genre de détails qui me foutent les boules, mais alors...à un point.

Ceci dit, encore une fois, OUI des médecins humains ça existe. D'ailleurs j'ai choisi mon gynobs pour ça: une excellente réputation professionnelle doublée d'une profonde humanité. Bizarrement, chez lui, les consultations peuvet durer jusqu'à 1 heure, coutent 18 euros (tiens, il doit avoir gagné au loto pour se permettre ça???), il demande avant d'introduire ses doigts dans mon vagin (et ne le fait pas de manière systématique), frappe à la porte de la chambre avant d'entrer (et attend qu'on dise "oui"), nous a expliqué le choix de césarienne qu'il nous proposait et nous a laissé le temps de réfléchir etc etc... C'est plein de petits détails, mais qui montren que c'est possible et que ça ne coute pas plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
françois
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 21:40

ah oui, j'oubliais "outre Quiévrain", c'est une expres​sion(un peu ringarde selon moi) que certaines personnes utilisent pour paraphraser "la France" (Quiévrain étant une ville à la frontière franco belche, vous l'aurez deviné Wink )


Dernière édition par le Mar 11 Avr 2006 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 22:05

françoise1973 a écrit:
ah oui, j'oubliais "outre Quiévrain", c'est une expres​sion(un peu rongarde selon moi) que certains personnes utilisent pour paraphraser "la France" (Quiévrain étant une ville à la frontière franco belche, vous l'aurez deviné Wink )

aaaahhhhh, merci! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
Merline l'enchanteuse


Féminin Nombre de messages : 2468
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Mar 11 Avr 2006 - 23:24

Cathy a écrit:

Ce que l'on attend de la médecine, c'est qu'elle fasse des miracles. Et elle en fait, en quelque sorte, puisque l'on vit plus vieux, on meure quasi plus en couche, la mortalité infantile est en chutte libre, tout cela pourtant étaient des fatalités dans le temps...
Si la médecine se mettait à ne plus faire de miracles, alors la justice s'en mêlerait sans doute... Et ça, c'est un premier point.

Pour ça je suis tout à fait d'accord!

Cathy a écrit:
le second, c'est que tout ceci, ce n'est pas une question de manque d'humanité des soignants, c'est un manque de moyens, d'argent. S'il y avait plus de moyens aloués, entre autre, à l'emploi des professionnels de santé, il y aurait alors plus de temps a consacrer aux patients et une prise en charge qui paraitrait plus humaine.

Par contre, pour moi, le manque de temps n'excuse pas certains comportements!

Je m'explique : J'ai fait deux ans d'ecole d'infirmière, et j'ai dû arréter tant ce milieu m'a écoueuré (fait faire une grosse dépression ...). J'ai entendu trop de fois : on a pas le temps d'etre sympa... Mais en quoi ça prend plus de temps de faire un sourire? En quoi ça prend plus de temps d'expliquer à qqun ce u'on lui fait/injecte ? (oui la ça peut prendre 30 secondes).
Je l'ai souvent vu en tant que "collègue" (statut de stagiaire), et depuis peu en tant que patiente pas plus tard que jeudi dernier, à la mat' une SF rentre dans la chambre avec une seringue à la main, et me dit "une fesse" ; je lui demande gentiment "qu'allez vous m'injecter?", et elle me repond "de toute façon c'est pour votre bien hein!", et j'ai donc du redemander "oui, MAIS c'est quoi??"... Et seukement la j'ai su que c'était du salbutamol pour arréter le "faux travail". 1H plus tard, elle revient en me disant que si j'ai des palpitations c'est normal, c'est la produit... Alors que j'ai soulevé à plusieurs reprises le fait que je faisais des crises d'angoisse Mad ... Pour moi il y là mauvaise prise en charge, ou alors elles se disent que ces angoisses ne sont rien, et ça ça me fout en rogne Mad

Tout ça pour en arriver à la conclusion que je ne fais pas du tout confiance en le personnel médical, et ça depuis mon passage en école d'inf, j'en suis consciente(et aussi lors de ma fausse couche qui a été prise en charge comme ... pas de mot assez fort, desolé...). Pour mon bébé, je préfere que l'accouchement se passe à la mat', en cas de réanimation c'est bcp plus prudent, mais si ça ne tenait qu'à moi, je n'y mettrais pas les pieds (mais on la c'est peut etre un autre débat qui est : les conséquences psy des etudes en ecole d'inf sur mon cas...).

Désolé pour ce long discours...

Edit : correction des quote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie



Féminin Nombre de messages : 16038
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Jeu 13 Avr 2006 - 22:51

moi ça me fait doucement rire quand même...l'osthéopathie est devenue la solution universelle à la mode et ça m'agace prodigieusement...y a qu'à lire les mamans...bébé dort mal? osthéo! bébé régurgite? osthéo bébé ne boit pas bien? osthéo etc etc etc
donc le discours du monsieur là, pour moi, c'est de la propagande. Point barre. Et je reste intimement persuadée que pour la majorité des mamans la médicalisation est sécurisante, la prise en charge réconfortante et la santé en est préservée. Bon sang on se réveille là la médecine n'est pas le diable! certains médecins sont inhumains mais nos conditions médicalisées font que contrairement à nos grands-mère qui accouchaient à la maison nous on n'en meurt plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misskazu
Utilisateur banni


Nombre de messages : 2714
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Jeu 13 Avr 2006 - 22:58

Sylvie a écrit:
moi ça me fait doucement rire quand même...l'osthéopathie est devenue la solution universelle à la mode et ça m'agace prodigieusement...y a qu'à lire les mamans...bébé dort mal? osthéo! bébé régurgite? osthéo bébé ne boit pas bien? osthéo etc etc etc

Le fils ainé de ma soeur est dans un corset pour le restant de sa vie, merci monsieur osthéo 🇳🇴
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Jeu 13 Avr 2006 - 23:00

Sylvie a écrit:
Bon sang on se réveille là la médecine n'est pas le diable! certains médecins sont inhumains mais nos conditions médicalisées font que contrairement à nos grands-mère qui accouchaient à la maison nous on n'en meurt plus!

hhhaaaa, merci, merci, merciiiiiii! Y'a pas le smiley "à genoux par terre, les mains jointes vers le ciel"? Laughing

C'ets tout keske je voulais dire! cheers

AnneLG a écrit:
mais ce qui me fait réagir, c'ets l'affirmation que c'ets "la plupart du temps comme ça", parce que je crois quand même que la majorité des membres du corps médical ont assez de conscience professionnelle pour se rendre compte de ce qu'ils font. Et du coup, je me demande si la stygmatisation de ces cas là ne sous-entend pas des choses plus pofondes, comme la remise en question de l'intervention médicale, etc... C'ets uen question que je me pose, je ne t'en accuse absolument pas! je me demande si stygmatiser certains problèmes en disant qu'ils sont majorité ne peut pas l'induire.

Après sur ce que tu dis sur certaines pratiques qui seraient exagérées, il me semble qu'on en avait parlé une fois... Moi, perso, et c'est mon avis personnel que je n'applique qu'à moi, j'ai plus confiance en le jugement d'un Dr qui a fait médecine quen celui d'un "psychologue ou sociologue?" qui me parle de côté energétique positif ou négatif, ou de "la majorité des cas que j'ai vu, les enfants tournaient la tête à droite"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misskazu
Utilisateur banni


Nombre de messages : 2714
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Jeu 13 Avr 2006 - 23:08

AnneLG a écrit:
"la majorité des cas que j'ai vu, les enfants tournaient la tête à droite"[/b]...
Hugo lui tournait sa tete à droite, il a 6 ans presque maintenant et il a sa tete normale Laughing et tout tourne à peu pres rond dans sa petite tete Wink
Meme si desfois il a l'esprit d'un enfant de 6 ans qui est embrouillé avec lui meme et son vécu Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 0:41

Alors, dans l'ordre :
Sylvie a écrit:
moi ça me fait doucement rire quand même...l'osthéopathie est devenue la solution universelle à la mode et ça m'agace prodigieusement...y a qu'à lire les mamans...bébé dort mal? osthéo! bébé régurgite? osthéo bébé ne boit pas bien? osthéo etc etc etc
Je n'ai jamais dit nulle part que l'ostéopathie était la solution universelle. Il se trouve juste que ça fait partie du pannel de solutions possibles, généralement décriée par les médecins traditionnels, mais qui donne souvent d'excellent résultats pour certaines pathologies. Perso : les adhérences de la cicatrice de ma césarienne ont COMPLETEMENT cessé de me faire souffrir suite au passage chez l'ostéopathe.
A la naissance d'Aliaume, je suis allée chez l'ostéo en "prévention". Il a diagnostiqué que tout était OK pour Aliaume et ne m'a rien fait payer (malgré 25 minutes de discussion et de "palpation"), je ne rencontre pas beaucoup ce genre de pratique chez des médecins. Le fils d'une amie avait des otites à répétitions, résistantes aux traitement médic et....plus rien depuis passage chez l'ostéo. Une collègue a son fils qui a un reflux (diagnostiqué sur le tard par un ostéo, justement). Il était depuis des semaines (si pas des mois) sous traitement corticoïde pour une toux permanente (visite auprès de plusieurs médecins, impuissants à part les médocs). Elle entame un traitement par ostéo...ça ne vaut pas le coup de tenter? Faut il continuer à gaver ce bonhomme de 4 ans de corticoïdes qui ne le soulagent pas????

AnneLG a écrit:
Moi, perso, et c'est mon avis personnel que je n'applique qu'à moi, j'ai plus confiance en le jugement d'un Dr qui a fait médecine quen celui d'un "psychologue ou sociologue?" qui me parle de
côté energétique positif ou négatif, ou de "la majorité des cas que j'ai vu, les enfants tournaient la tête à droite"...
La formation préalable à l'ostéopathie est très variable. Il y a des kinés et même des médecins qui se forment à l'ostéopathie. Bien sûr, il y a des bons et des mauvais chez les ostéo, mais ce sont des thérapeutes qui valent la peine d'être pris en compte dans une optique "globale"

Sylvie a écrit:
donc le discours du monsieur là, pour moi, c'est de la propagande. Point barre.
Je n'ai pas dit que j'adhérais à cette histoire de gauche/droite mais quand je site un article, je cite l'ensemble de cet article (tiré soit dit en passant d'un site tout à fait généraliste - famidoo.be - et pas du tout d'une secte d'illuminés réfractaires. En outre, Michel Odent dont il est question dans la première partie est gynécologue-obstétricien et chirurgien, avec plusieurs dizaines d'années de pratique dont plusieurs à la tête d'une maternité à Pithiviers (à mon avis, il doit compter les accouchements en centaines) et tous les diplomes qu'il faut où il faut.

Sylvie a écrit:
Et je reste intimement persuadée que pour la majorité des mamans la médicalisation est sécurisante, la prise en charge réconfortante et la santé en est préservée. Bon sang on se réveille là la médecine n'est pas le diable! certains médecins sont inhumains mais nos conditions médicalisées font que contrairement à nos grands-mère qui accouchaient à la maison nous on n'en meurt plus!

Je suis bien éveillée merci... Je n'ai jamais dit non plus que la médecine était le diable, juste que certains médecins se prennent pour Dieu. As-tu été lire le débat cité plus haut? Trouves-tu vraiment que les demandes de ces parents sont farfelues? Et trouves-tu les réponses de la majorité des professionnelles qui débattent humaines? Honnètement? Moi pas, désolée.
Quant à la médicalisation sécurisante : d'accord, mais jusqu'à un certains point. Quand les pratiques courantes en maternité vont à l'encontre de toutes les recommendations internationales (OMS et organisations d'experts en obstétrique), ça ne vous pose pas question???? Vraiment????
La médicalisation des naissances a galopé au cours des 30 dernières années alors que pendant cette même période, les statisiques de mortalité/mobidité périnatale maternelle et infantile se sont à peine améliorées. Pourquoi donc?
Comme déjà dit, les pays européens où la naissance est la plus médicalisée sont loin d'être les meilleurs élèves de la classe en matières de stat périnatales. Pourquoi?
Pour moi, je suis désolée, mais déclencher un accouchement quand bébé va très bien, simplement parce que la date est là...ben c'est de l'hyper médicalisation et ça ne sauve pas des vies. Et 70% d'épisiotomies, ça ne sauve pas des vies. Et accoucher dans la position d'un poulet de Bresse, ça ne sauve pas des vies
Revenir en haut Aller en bas
Esther1
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 1:42

Et bien moi j'ai l'impression que tout est une question de juste mesure.
La médecine a fait des tas de progrès entre autres dans les domaines qui touchent à la grossesse et à l'accouchement.
Ca me semble très positif dans l'ensemble.

Mais c'est comme si la machine s'était emballée trop vite, qu'on avait tellement vu les progrès de la médecine que certains en sont arrivés à oublier les acteurs principaux d'une grossesse et d'un accouchement: les parents et le bébé.

J'observe qu'il y a un nombre important de ces "progrès" qui malheureusement ont fait disparaitre des gestes naturels.

Et si je ne suis pas toujours d'accord ou en adéquation avec certaines pratiques ou philosophies "trop" naturelles (dans le sens où on refuse catégoriquement certains progrès simples et vitaux de la médecine) je peux concevoir qu'en ayant été déçus par les comportements de certains professionels qui ont "ruiné" une expérience qui aurait du être magique et merveilleuse on se tourne vers l'autre extrême et on développe une sorte de peur panique du "tout médical".


Mais je suis de nature positive et optimiste et j'ai envie de croire qu'il y a un juste milieu, qu'on tend vers des améliorations.
Que les médecins et les pro puissent se dire "oula c'est bien beau tous les progrès mais est ce qu'on n'a pas oublié l'essentiel en chemin"
Je me dis (et j'en ai la preuve) que des personnes (qui ne sont pas des illuminés ou des gourous) peuvent aider à faire changer les mentalités, à faire évoluer le monde médical pour qu'on n'ait pas un choix très restreint entre "j'accouche à la maison avec tous les risques que ça comporte" ou "je vais en maternité sans trop savoir à quoi m'attendre en sachant que je ne serai plus maitre de mes choix, mais que des médecins décideront de tout pour moi et mon enfant"


Je me dis que c'est aussi à nous, mamans, parents en général de nous faire entendre.
D'exprimer certains désirs tout en sachant discuter avec les pros et évaluer les risques avec eux.


Esther
Revenir en haut Aller en bas
Superso

avatar

Féminin Nombre de messages : 1045
Age : 39
Localisation : Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 10:10

entièrement d'accord Esther!

:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille



Nombre de messages : 2267
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 11:06

évidement la médecine a fait des progrés et sauve des vies, mais il y a un mauvais usage ... la grossesse n'est pas une maladie pour quoi donc aurai-ton besoin de toute la panoplie médicale si tout va bien? les interventions medicales sont là pour sauver la vie de maman et du bébé si leurs vie est en péril , mais ce n'est pas ça qu'on voit dans la plupart du temps, voire le nombre de déclenchement, d'épisiotomies, et de césarienne de confort et j'en passe!
Pour sortir deu thème grossesse /accouchement regardez les antibiotiques, cela arrive à des médecins de dire à leurs patient que ce n'est pas un cas pour antibiotique et les patients rouspètent! si si si!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie



Féminin Nombre de messages : 16038
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 11:34

je suis d'accord avec vous sur le côté parfois excessif de l'apport médical dans la naissance mais je vous rappelle quand même que c'est aussi une demande des femmes, ça, pas que des médecins. Aux Etats-Unis il est "normal" de provoquer, de planifier voire de programmer une césarienne pour préserver ses vacances...

d'autre part je suis choquée d'entendre que les conditions de naissance de pas mal de bébés sont difficiles (avec parfois décès ou séquelles importantes) à cause de mamans convaincues de tout savoir gérer seules et qui, au final, se voient obligées de faire appel aux urgences et aux médecins qui, du coup, les récupèrent dans un état déjà difficile...n'oublions pas ça non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 11:37

Sylvie a écrit:
d'autre part je suis choquée d'entendre que les conditions de naissance de pas mal de bébés sont difficiles (avec parfois décès ou séquelles importantes) à cause de mamans convaincues de tout savoir gérer seules et qui, au final, se voient obligées de faire appel aux urgences et aux médecins qui, du coup, les récupèrent dans un état déjà difficile...n'oublions pas ça non plus

ouais, ça aussi je l'ai dit plus haut. Si on dénonce les "erreurs" causées par trop de médicalisation, faut dénoncer aussi celles causées par le retard aux soins. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katja

avatar

Féminin Nombre de messages : 7769
Age : 47
Localisation : charleroi, Belgique
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 14:03

AnneLG a écrit:
Sylvie a écrit:
d'autre part je suis choquée d'entendre que les conditions de naissance de pas mal de bébés sont difficiles (avec parfois décès ou séquelles importantes) à cause de mamans convaincues de tout savoir gérer seules et qui, au final, se voient obligées de faire appel aux urgences et aux médecins qui, du coup, les récupèrent dans un état déjà difficile...n'oublions pas ça non plus

ouais, ça aussi je l'ai dit plus haut. Si on dénonce les "erreurs" causées par trop de médicalisation, faut dénoncer aussi celles causées par le retard aux soins. Wink

Il suffit simplement de trouver un juste millieu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://katja1971.skyblog.com
myrtille



Nombre de messages : 2267
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 14 Avr 2006 - 21:45

Sylvie a écrit:
je suis d'accord avec vous sur le côté parfois excessif de l'apport médical dans la naissance mais je vous rappelle quand même que c'est aussi une demande des femmes, ça, pas que des médecins
.

justement, c'est la qui joue l'information. je n'ai pas accoucher à la maison mais savoir que cette pratique est courante dans certains pays et que c'est tout à fait faisable quand il s'agit d'une grossesse qui s'est déroulé sans problèmes, cela m'a donné du pouvoir, le pouvoir d'en discuter avec mon gynécologue , quand j'ai vu que dans "sa" clinique on déclenchait au bout de 48h sans mm faire une observation du liquide amniotique, que l'a position d'accouchement était impérativement couchée jambes sur les étriers et tout le reste bien cadré, j'ai changé de gynecologue au septième mois, j'ai trouvé une maternité beaucoup moins rigide, d'ailleurs pas rigide de tout, ce ceux ont qui m'ont demandé de faire un projet de naissance pour qu'on puisse discuter de mes envies et mes peurs...si je n'avais pas cherché des infos en dehors des chemins battus je n'aurai jamais vu les choses d'un autre angle que celui du docteur "laissez-nous-faire-notre-boulot"

Sylvie a écrit:
Aux Etats-Unis il est "normal" de provoquer, de planifier voire de programmer une césarienne pour préserver ses vacances...
.

et au apays bas grand partie des femmes accouchent à domicile. Prennons l'exemple que nous convient le plus...

Sylvie a écrit:
d'autre part je suis choquée d'entendre que les conditions de naissance de pas mal de bébés sont difficiles (avec parfois décès ou séquelles importantes) à cause de mamans convaincues de tout savoir gérer seules et qui, au final, se voient obligées de faire appel aux urgences et aux médecins qui, du coup, les récupèrent dans un état déjà difficile...n'oublions pas ça non plus


dans mes recherche sur les AAD je n'ai jamais trouvé des cas pareil, quelques cas ou la délivrance posait des problèmes et qu'il fallait partir à l'hopital mais pas en catastrophe, car les femmes qui optetnt pour ce type d'accocuchemnt ne ont pas des inconscientes et les sages femmes non plus. Ok, on peut dire que je suis allé voir chez les gens très militants, mais il n'y a pas la dedans que des femmes enragées contre le corps médical, il y a des sage femmes et de gynécologues qui défendent aussi un accouchement non médicalisé si toute les conditions pour un bon déroulement sont existentes. que ce soit claire, je ne dit pas qu'on devrait toutes accoucher à la maison, allons à la maternité si cela nous rassure mais ce n'est pas parce que toute la panoplie est à la dispositon qu'on doit s'en servir obligatoirement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline



Féminin Nombre de messages : 20981
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Sam 15 Avr 2006 - 10:57

tiens une question certainement bête ..
pourquoi déclenche-t-on les accouchements ?
pourquoi devance-t-on la naissance naturelle ?
(je pense à Mag là dont la date est déjà arrêtée sauf si accouchement avant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katja

avatar

Féminin Nombre de messages : 7769
Age : 47
Localisation : charleroi, Belgique
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Sam 15 Avr 2006 - 11:03

Caroline a écrit:
tiens une question certainement bête ..
pourquoi déclenche-t-on les accouchements ?
pourquoi devance-t-on la naissance naturelle ?
(je pense à Mag là dont la date est déjà arrêtée sauf si accouchement avant).

Parfois par confort (ce qui est contesté ici), si le gyné ou la patient doit partir en vacances par ex.
Parfois parce que il y a souffrance foetale, le placenta plus assez riche pour nourrir bébé, ...
Parfois (mon cas) parce que le terme est dépassé de + de 10 jours et que un problème physique fait que il n'y a ni dilatation, ni contraction spontanée, alors on donne un coup de pouce à la nature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://katja1971.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médicalisation de la naissance...stop ou encore?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et l'accouchement...
» médicalisation et aad
» Stage de médicalisation en milieu hostile à l’école des fusiliers marins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les mamans...et les autres ,) :: Parentalité :: La grossesse : 9 mois! :: L'accouchement, la naissance-
Sauter vers: