AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Médicalisation de la naissance...stop ou encore?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
misskazu
Utilisateur banni


Nombre de messages : 2714
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Sam 15 Avr 2006 - 11:47

Caroline a écrit:
tiens une question certainement bête ..
pourquoi déclenche-t-on les accouchements ?
pourquoi devance-t-on la naissance naturelle ?
(je pense à Mag là dont la date est déjà arrêtée sauf si accouchement avant).
On a du déclencher l'accouchement de Hugo parce que j'etais à terme dépassé. Quand à Sacha, on m'a déclenché avant le terme tellement j'avias de l'oedeme (j'avais des jambes qui ressemblaient à des poteaux EDF affraid )
Voilà.
Par contre, je ne savais pas que l'on déclenchait pas confort pour cause vacances de la parturiente ou du gyg Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mag
Merline l'enchanteuse


Féminin Nombre de messages : 2468
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Sam 15 Avr 2006 - 13:06

Caroline a écrit:
tiens une question certainement bête ..
pourquoi déclenche-t-on les accouchements ?
pourquoi devance-t-on la naissance naturelle ?
(je pense à Mag là dont la date est déjà arrêtée sauf si accouchement avant).

Dans mon cas le déclenchement est avant le terme, car je suis en anémie plutot forte, qui va s'accentuer de jours en jours, et encore plus avec l'accouchement... Donc pour que je puisse m'occuper de mon bébé à sa naissance et pour éviter une transfu (mais ça c'est pas gagné). Pour mon bébé il n'y a pas souffrance pour l'instant, et comme il était plus grand que la moyenne à la derniere echo, on (en concertation avec mon gygy) pense qu'il est mieux pour nous deux qu'il arrive bientot (car meme si mon terme est prevu le 22, rien n'indique qu'il n'arrivera pas encore plus tard).

Voilou Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline



Féminin Nombre de messages : 20981
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Sam 15 Avr 2006 - 19:47

merci mesdames pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille



Nombre de messages : 2267
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 16 Avr 2006 - 14:54

misskazu a écrit:
Par contre, je ne savais pas que l'on déclenchait pas confort pour cause vacances de la parturiente ou du gyg Suspect

si si, dans la clinique ou j'allais accouché au départ , deux copines à moi ont accouché avant moi , la première était à un jour de dépassement de terme, tout en sachant que la date prévue ne doit jamais être prise comme un calcul mathématique ( d'ailleurs mon gygy est d'accord pour dire qu'on établie cette date en partie par pressions administratives de la part de la Sécu) bon, donc la première était à un jour de dépassement, son mari avait pris des vacances en accord avec la date prévue, ils ont demandé le déclenchement et ils ont eu. Ma seconde copine, même clinique, grossesse impécable, pétant la forme, arrive au bout du terme et rien de rien, 48h après la maternité lui dit qu'ils vont déclencher, elle était un peut frustrée car elle avait imaginé la surprise, appeler son zhom au burreau en disant viens vite je vais accoucher, et voilà qu'ils prennent RDV pour le déclenchement qui n'a pas été de tout facile: la petite n'a pointé son nez que 24 heures après ... par forceps. en voyant cela je suis allée me renseigner auprès de la maternité de ma ville sur leur "politique de déclenchement" :
après le terme:
24h-> controle par monitoring, si tout le monde va bien on rentre à la maison
48 h-> re controle, tout va bien, on reart chez soi
72h-> examen du liquide aminiotique en plus, il est clair? tout le monde va bien? pas de déclenchement.
Ce n'est qu'u bout du 4ème jour qu'ils vont étudier le cas et leur record est + 7 jours , bb et bien allaient bien mais le ginéco et les sages-femmes ne voulaient prendre aucun risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lovlove
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 23 Avr 2006 - 11:58

Merci Cathy pour ton intervention qui rejoint mes idées.

Ce qui m'énerve au plus au point ce sont tous ces actes médicalisés ou non qui deviennent bon ou mauvais et feraient de nous de bons ou mauvais parents.

Ok on sort de sujet mais ça me fait bondir!

Il faudrait accoucher dans la douleur, ne plus rien médicaliser, allaiter 10 ans, faire du cododo, prendre des risques "puisque la nature est tout de même bien faite" histoire d'aavoir une merveilleuse relation avec bébé.

Je pense que mon vécu me permet de l'ouvrir et de dire à tous ces médecins, ostéopathes et tout le reste "pro-naturel", comme si un accouchement médicalisé ne l'était plus "naturel", que tout dépend de chaque femme, de chaque maternité et qu'il faut de tout pour faire un monde!

La médecine ne peut pas faire de miracles, quoi que, elle peut aider, soulager et oui le manque de moyen "robotise" un peu certains actes mais chaque femme est libre de "choisir", zut quoi!

Pourquoi celle qui veut une péri, refuse l'allaitement serait moins bonne qu'une autre??????

A part la césa, j'ai tout à mon actif et "pour ma part", "mon vécu", l'accouchement sans péri, bien géré, bien entouré, dans l'eau, respecté par un personnel super a été une merveilleuse aventure mais je sais aussi que pour certaines, c'est impossible de "souffrir inutilement" et je respecte cela, je vais donner mon point de vue et oui, je sais, qu'à l'arrivée l'émotion est immense sans analgésique, que ça fait plus mal avec l'ocytocyne (que j'ai à chaque fois en fin de travail car mes accouchements sont très longs et que mes bb commencent à souffrir car coincés dans le bassin) mais c'est MON histoire, MON vécu.

Bon grrrrrrrrrrr, les filles ont besoin de moi mais je reviens + tard car ça m'intéresse vraiment.

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Lovlove
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 23 Avr 2006 - 23:55

J'ai repris à tête reposée, juste l'article de départ...

Pour expliquer un peu le côté droit, féminin, négatif... il y a bien une virgule entre les 2 car cela n'a rien à voir... je ne sais pas trop comment expliquer à l'écrit mais je vais tenter le coup.

En ostéopathie "cranienne", chaque point du crâne correspond à une zone du corps externe comme interne.

Un bb qui reste coincé quelque part, la tête tourné à droite ou à gauche(on s'en fout de savoir si péri ou non pour le moment), l'ostéopathie interprêtera "spirituellement" ce que cela veut dire et pourra expliquer "physiquement" la trajectoire de bb durant l'accouchement.

Déjà, on parle de bb mais il faut savoir que pour que ce soit probant, le nouveau-né doit être très vite dans les mains de l'ostéo, je dirais de la naissance à 2 semaines (ou plus tard mais pour qu'on puisse vraiment dire que si il a telle ou telle position, nerfs coincés, marque sur le crâne c'est parce qu'il est passé de telle façon dans le bassin lors de la naissance, ou qu'on la pris au forceps, ventouse, etc...).

Bon, si vous avez le courage de tout lire, vous aurez une médaille car ça va partir dans tous les sens...

Anecdote... Aurore, 8 ans, orthodontiste... spéciale... En regardant les dents de ma fille, elle me dit : ouhlala, ça a été votre accouchement? Moi : oui (pour moi, pas de césarienne = accouchement OK à l'époque, lol)
Elle me dit aussi : ouhlala, une pré-ado en conflit avec son papa...

J'ai eu RV en sortant de là avec mon ostéopathe (jamais pensé emmener mes gosses chez l'ostéo moi, je pensais qu'il réparait les bobos comme les kinés un peu quoi... les machins physiques qui coincent dans le dos en général hihi)

Ostéo : ouhlala, une naissance très difficile!
Moi : mais non, elle est sortie toute seule au final...
Là, il me dit : bizarre... elle a la tête d'un enfant pris au forceps et à la ventouse...
Moi : Euh, oui, on a essayé mais ça n'a pas marché!

Je vous raconte l'anecdote pour piger le côté positif, négatif, féminin, masculin... enfin, si j'y arrive, mdrrrrrr!!!!

Il "manipule" délicatement sa tête, sa nuque, me disant que pas mal de choses sont "coincées". Son côté féminin déjà... le côté droit. Ses problèmes dentaires sont en fait dûs en partie à la naissance, certaines choses en ayant coincées d'autres. Ma fille ne parle pas à son papa, il est taiseux et ne parle pas non plus, c'est comme ça. Elle a donc un articulé croisé énorme, les dents du dessous recouvrant les dents du dessus et non l'inverse comme "normalement" MAIS pas toutes les dents, une bonne partie, surtout le côté droit, le côté "négatif", le côté "révolté" mais toutes ces dénominations pouvant être interprêtées séparément... ça peut vouloir dire l'un ou l'autre mais pas spécialement silmutanément.
Pourquoi on me parle de son papa puisqu'on parle du côté droit? Ben parce qu'à gauche, c'est un autre problème qui exprime le côté "père", "masculin", "positif" mais comme les dents virent à droite de travers, elles vont vers le côté "négatif" pour exprimer quelque chose qui ne va pas.

Si vous avez pigé, vous êtes fortiches les filles hihi. Enfin, j'espère que ça vous guide un peu...

Bon, certaines vont dire ou penser qu'on a toutes des trucs qui virent forcément à droite ou à gauche (regardez vos mains déjà, vos doigts sont-il alignés bien devant? à droite ou à gauche? la main gauche vers la gauche, la droite vers la droite? quelqu'un de super équilibré aura le tout bien alignés droit devant et pas un chouillas à gauche ou à droite, quelqu'un avec des soucis de santé, psychologique aura les tits doigts qui virent un peu) et qu'on ne peut pas tout mettre sur le dos de la naissance.

Vous avez ENTIEREMENT raison!!!!!!!

Par contre, la naissance peut influencer le futur d'un point de vue physique comme phsychologique.

Un truc important qui n'est absolument pas dit dans ce témoignage et c'est bien dommage est que le fait de souffrir terriblement décuple nos forces, Ok, on est dans une autre dimension et c'est difficile d'expliquer mais je vous jure que si l'on oublie 30 secondes après, le fait d'avoir bien mal permet de pousser et guider bb comme ce n'est pas permis avec la péri car les sensations sont "endormies".

Je pense donc que bb souffre forcément moins longtemps car l'accouchement; l'expulsion du moins, le passage dans le bassin et vers la sortie va plus vite.

Par contre, du coup, on oublie un peu la maman et là je ne suis pas dac car une femme qui ne veut ou ne peut pas supporter de souffrir, si ça ne met absolument pas la santé de bébé en danger, où est le problème?

D'accord bb sera peut-être un peu plus sonné, d'accord l'endorphine, l'allaitement et tout le reste seront "peut-être" un peu endormi mais mais mais... je viens encore d'avoir la preuve qu'avec beaucoup de volonté, péri ou non, césa ou non, tout peut merveilleusement bien se passer.

J'ai une amie qui a accouché le 06/04 par césa programmée pour siège... même pas 48h après la montée de lait était là au point d'innonder le lit, la maman est raide dingue de son bb (ok césa n'a rien à voir avec voie basse et péri mais bon, on parle aussi de l'anesthésie qui bloque un peu l'allaitement), tout se passe très bien.

Pour en revenir à ma précédente réponse, le truc qui me chiffonne est de vouloir tout cantonner dans un rayon alors qu'il y a en fait des milliards de combinaisons de maternités et de maternages puisqu'il y a des milliards d'enfants nés depuis la nuit des temps et que tout évolue.

Pourquoi tout remettre en question systématiquement?

Et par pitié, qu'on arrête de parler d'accouchement "naturel" sous prétexte qu'il n'y a pas de péri et pas de césa. Il est naturel d'accoucher, point, peu importe la méthode!!!!!!!!

Pleins de bisous
Ok, je suis toute décousue, pardon, mais je suis naseeeeeeee à l'heure qu'il est
Revenir en haut Aller en bas
myrtille



Nombre de messages : 2267
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Lun 24 Avr 2006 - 14:42

j'ai lu et je vais relire car je me suis perdue quelque part entre le côté gauche et le côté droit... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Bu
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 30 Avr 2006 - 14:58

françoise1973 a écrit:
En examinant ces enfants nés sous péridurale, j'ai constaté qu'une grande majorité d'entre eux avaient la tête tournée du côté droit.
Or, d'un point de vue énergétique, la partie droite du corps est le siège de l'énergie masculine, positive et émissive, c'est-à-dire tournée vers le monde extérieur. À l'inverse, l'axe énergétique situé du côté gauche véhicule l'énergie féminine, négative, intérieure.

Et ben voilà...

Comment passer d'un exposé de conclusions scientifiques sans failles, à un fouilli pseudoscientificophilosophique...
Aucune étude scientifique ne "montre" l'existence de ces fameux "axes énergétiques", qui nous viennent de la médecine traditionnelle chinoise et qui à l'origine ne servient qu'à expliquer des choses que les connaissances scientifiques de l'époque ne permettaient pas d'expliquer... Comme si aujourd'hui, on gardait le modèle géocentrique de Ptolémée comme une certitude, simplement pcq il permet effectivement d'expliquer certaines observations...

Sinon, pour le reste, c'est évident qu'on a une tendance à médicaliser à l'extrème, plus pour le confort des gynés (moins d'accouchements les WE ou les jours fériés, ...)ou des parents que dans l'intéret de l'enfant...
C'est évident aussi que "naturellement", c'est le bébé qui déclenche l'accouchement et que tout déclenchement précoce implique que le bébé n'est pas forcément "pret"...

Mais bon, pour moi, ça semble tomber sous le sens, non?
Revenir en haut Aller en bas
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 30 Avr 2006 - 20:30

Crazy Bumblebee a écrit:
françoise1973 a écrit:
En examinant ces enfants nés sous péridurale, j'ai constaté qu'une grande majorité d'entre eux avaient la tête tournée du côté droit.
Or, d'un point de vue énergétique, la partie droite du corps est le siège de l'énergie masculine, positive et émissive, c'est-à-dire tournée vers le monde extérieur. À l'inverse, l'axe énergétique situé du côté gauche véhicule l'énergie féminine, négative, intérieure.

Et ben voilà...

Comment passer d'un exposé de conclusions scientifiques sans failles, à un fouilli pseudoscientificophilosophique...
Aucune étude scientifique ne "montre" l'existence de ces fameux "axes énergétiques", qui nous viennent de la médecine traditionnelle chinoise et qui à l'origine ne servient qu'à expliquer des choses que les connaissances scientifiques de l'époque ne permettaient pas d'expliquer... Comme si aujourd'hui, on gardait le modèle géocentrique de Ptolémée comme une certitude, simplement pcq il permet effectivement d'expliquer certaines observations...

Sinon, pour le reste, c'est évident qu'on a une tendance à médicaliser à l'extrème, plus pour le confort des gynés (moins d'accouchements les WE ou les jours fériés, ...)ou des parents que dans l'intéret de l'enfant...
C'est évident aussi que "naturellement", c'est le bébé qui déclenche l'accouchement et que tout déclenchement précoce implique que le bébé n'est pas forcément "pret"...

Mais bon, pour moi, ça semble tomber sous le sens, non?

autant pour le 1er paragraphe, je suis assez d'accord, autant, là, euh... en quoi c'ets uen évidence qu'on a tendance à médicaliser à l'extrème d'uen part, et d'autre part qu'on a tendance à le faire plus pour le confort des gynés??? Je vois pas bien en quoi c'est une évidence... scratch scratch

et sinon, pareil, pour le dernier paragraphe : c'est vrai que l'acouchement se déclenche naturellement, c'ets à dire -normalement- spontanément sans besoin d'intervention médicale pour ça, mais je crois pas qu'il soit évident que c'ets le bébé lui-même qui le déclenche. Par exemple, dans mon bouquin sur la grossesse, genre j'attends un enfant, son concurrent... ben ils parlent du système hormonal de la maman qui déclenche l'accouchement... c'ets le corps de la maman qui "décide" quand il est temps, en fonction des interactions qu'il a avec le foetus. Bref, je suis pas qualifiée pour savoir si c'est vrai ou pas, mais en tout cas, ce que tu décris comme une évidence ne me semble pas en être une. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie



Féminin Nombre de messages : 16038
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 30 Avr 2006 - 20:38

AnneLG a écrit:
en quoi c'ets uen évidence qu'on a tendance à médicaliser à l'extrème d'uen part, et d'autre part qu'on a tendance à le faire plus pour le confort des gynés??? Je vois pas bien en quoi c'est une évidence... scratch scratch

Je pense moi aussi qu'on a tendance à médicaliser à l'extrême par confort...on note plus de déclenchements les jours de début de semaine, afin de préserver un week-end (et ça se multiplie encore lorsque ledit week-end comporte 3 ou 4 jours). Et l'idée du confort du gyné c'est que beaucoup ont tendance à prendre le maximum de technique pour éviter de prendre un risque pour eux...un exemple: moi Laughing antécédents de césarienne, prématurité, un poids bien trop important. Deuximèe grossesse nickel mais bébé n'arrive pas. On me fait passer un monito chez le chef de la maternité et là il me dit, texto :"vu vos antécédents, moi, à la place de votre gyné, je vous césarisais à 35 semaines". C'était sa logique mais elle n'avait, médicalement parlant, aucune raison d'être...et c'est malheureusement comme ça que, trop souvent, les médecins raisonnent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 30 Avr 2006 - 20:46

entendu hier au journal TV : sur ces 5 dernières années, les césariennes ont augmenté de 60% en Belgique Shocked Shocked Shocked a un pont que la sécurité sociale s'inquiète des répercussions budgétaires. Qu'on ne me dise pas que les pathologies ou "accidents de parcours" nécessitant réellement une césarienne ont augmenté de 60% en 5 ans quand même!!!!
Ca fout les jetons, ou les boules, je ne sais pas bien mais ça les fout!

Et Anne, tu dis toi même "en interaction avec le foetus". C'est évidnet que ce n'est pas le bébé qui "décide" du moment de sa naissance, mais c'est son développement qui est à l'origine des mécanismes hormonaux complexes (et fragiles) qui déclenchent l'accouchement.
Revenir en haut Aller en bas
AnneLG



Féminin Nombre de messages : 17834
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 30 Avr 2006 - 21:55

françoise1973 a écrit:
Et Anne, tu dis toi même "en interaction avec le foetus". C'est évidnet que ce n'est pas le bébé qui "décide" du moment de sa naissance, mais c'est son développement qui est à l'origine des mécanismes hormonaux complexes (et fragiles) qui déclenchent l'accouchement.

ouala. donc c'ets pas évident que ça vient du bébé... Jé réagissais sur le mot évident... et pour conclure en ce qui me concerne : ce n'est pas parec que des abus existent qu'ils sont systématiques, et "évidents".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie



Féminin Nombre de messages : 16038
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Dim 30 Avr 2006 - 23:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lovlove
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Lun 1 Mai 2006 - 10:56

J'avais entendu aussi alors que je n'écoute jamais la radio, lol.

Bref!

Je viens de lire ton article Sylvie et le journaliste aurait bien faire de faire lire son article à un gyné avant de faire éditer.

Il dit en exemple que le risque d'éclampsie augmente... avec l'âge... suis mdr sachant tout de même que la plupart des éclampsies surviennent lors d'une première naissance et que la première naissance si elle survient de plus en plus tard, les mamans qui ont leur premier bb au-delà de 40 ans, cela reste tout de même rare encore à l'heure actuelle.

Les gynés se planquent bien là-derrière, le RISQUE d'éclampsie mais qu'est-ce qui coute plus cher? Faire une césarienne ou garder une maman qui a ce risque en observation intensive à la maternité?
Pour les sièges, là, je suis totalement dac, plus que dac. Le risque d'accident est trop important donc perso, y'a pas photo.

Par contre, oui, ça rapporte pleins de sous aux gynés, c'est vrai... et je viens encore de lire une maman qui va exiger une césa car "marre d'être enceinte"... je bondis lorsque je lis cela!

Gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
katja

avatar

Féminin Nombre de messages : 7769
Age : 47
Localisation : charleroi, Belgique
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Lun 1 Mai 2006 - 11:28

Je l'ai déjà écris quelque part, mais le mien (gygy) est à l'opposé de ce genre de mentalité...
Post terme les 3 fois il n'a déclenché qu'au delà des 10 jours de dépassement, pour Elisa alors que la césarienne s'imposait (placenta praevia) avec mon accord on a tenté l'accouchement par voies basses (j'ai faillit y rester mais c'est une autre histoire...). Lors de mes jours de dépassement de terme il me voyait tous les matins (même le dimanche) pour vérifier qu'il n'y ai pas de souffrance foetale...

Donc en bref, vive mon gygy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://katja1971.skyblog.com
Lovlove
Invité



MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Lun 1 Mai 2006 - 11:54

Comme toi Katja.

Je dépasse aussi quasi toujours et en prime j'ai tous les signes de pré-éclampsie depuis bb3 à chaque fois donc c'est contrôle toutes les 48h maxi et on attend (vu qu'en cas d'éclampsie, bb a 48h où il peut vivre sur ses réserves donc aucun danger si on contrôle... WE compris! Une maman qui vient de perdre son bb vient d'en faire les frais, ils devaient provoquer le lundi car suspiscion de pré-éclampsie... le vendredi... d'après ce qu'on sait bb est dcd in-utéro le dimanche soir, y'a des gynés qui méritent des baffes!).

Vive mon gyné et ma mat qui vous acceuille avec un merveilleux sourire à chaque contrôle, rit, papote et s'occupe bien de vous même si nous sommes 3 ou 4 en même temps pour 1 seul monito!

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Féminin Nombre de messages : 16038
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 12 Jan 2007 - 12:58

Je remonte ce post pour nos nouvelles futures mamans qui ne l'avaient peut-être pas vu

et pour celles qui ont d'autres point de vue et expériences en la matière Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revepleinlesyeux
Fée Celtique Eleveuse de Dragons
avatar

Féminin Nombre de messages : 1262
Age : 34
Localisation : ris-orangis
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 12 Jan 2007 - 13:31

Je repasserai sur ce post pour le lire attentivement car il me parait super interressant !!!

Il y a 3-4 mois de ça j'avais decidé d'ecrire un projet de naissance.
j'y avais mis que je voulais pouvoir boire et manger pendant le travail, pas de perf, mouvements libres, surtout pas d'episio, qu'on ne me propose pas la peri, que l'on ne me parle pas d'allaitement.

Aujourd'hui j'ai perdu ce papier et au final c'est aussi bien.
je pense que l'equipe medicale qui est là entends les demandes des parents et dans la msesure du possible va les respecter.

Bien sur j'espere que la plus part de mes demandes seront suivies mais ne sachant pas encore comment je vais etre psychologiquement à ce moment là, j'ai defini des ptites priorités.

Je ne veux pas etre perfusée, ça c'est clair et net, et je pense que je me battrai pour ça Wink ensuite je pense qu'en discutant il y a des chances que le reste se negocie.

j'ai été très très suivit pendant ma grossesse. echo tout les mois voire tout les 15 jours pendant un moment. Pds tout les 15 jours. tension, monito tout les mois. OK ça m'a rassuré sur mon bébé mais ça m'a aussi inquiétté. A chaque rdv je me demandais ce qu'ils allaient encore me trouver.

Je pense me renseigner pour un suivi plus psychologique, plus doux pour les bébés à venir. J'espere qu'on me laissera vivre mon accouchement a domicile. (ça m'a été refusé car ça ne se fait pas !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.netlog.com/dame_dragonne
Val



Féminin Nombre de messages : 14440
Age : 44
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   Ven 12 Jan 2007 - 13:37

il n'est pas trop tard reve de réécrire les grandes lignes du projet de naissance qui avait germé en début de grossesse.
Si tu es déjà dans ta bulle lors de ton arrivée à la mat' tu ne vas pas commencer a énumérer tout ce que tu souhaites (entendons nous bien on impose rien a l'équipe médicale, on lui fait confiance on attire juste leur attention sur le fait qu'on souhaiterait dans la mesure du possible respecter l'une ou l'autre choses, et notament ton souhait de garder ta fille tout pres de toi directement apres la naissance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médicalisation de la naissance...stop ou encore?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médicalisation de la naissance...stop ou encore?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Et l'accouchement...
» médicalisation et aad
» Stage de médicalisation en milieu hostile à l’école des fusiliers marins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les mamans...et les autres ,) :: Parentalité :: La grossesse : 9 mois! :: L'accouchement, la naissance-
Sauter vers: